Les méta-outils d’analyses multifactorielles

 

Méta veut dire au-delà de la situation actuelle, c’est-à-dire atteindre un niveau plus élevé permettant d’obtenir une meilleure vision d’ensemble de la situation étudiée parce que tenant compte à la fois de plusieurs dimensions.

Tracking trends to see where we are,
understand how we got there and foresee
where we’re going
(Richard Celente, The Trends Research Institute)

Voici une comparaison entre les six étapes utilisées par les méthodes actuelles (à gauche) et celles des méta-outils proposés (à droite).

L’outil traditionnel :Le méta-outil :

1- Objectifs

Démarche en continuité

avec le passé

 

Objectifs

Démarche en rupture

avec le passé

Diversité et métissage

2- Inventaire

Cueillette de données locales

Identification des besoins

 

 

 

Inventaire

Offrir d’abord une vision globale

Hiérarchisation des besoins

Monitoring des smart moves

Filtres contextuels par mots-clés

Shift index

3- Analyse

Unidimensionnelle

Sources formelles

Des objets des marchés

 

 

Analyse

Tridimensionnelle :

tech. + économique + sociétale

Utilisation des sources formelles

et surtout informelles

De l’utilisation sociale des objets

4- Synthèse

Synthèse textuelle

 

 

Schématisation et synthèse

Bilan des connaissances dans le milieu

 Développement  schématique offrant

une vision dynamique du processus

5- Validation

Opinions du milieu

Tendances lourdes

 

 

Validation

Échanges en réseaux

Tendances lourdes et indices faibles

Intervention des champions et des experts

Développement des consensus

6- Décision

Un scénario

Choix des innovations

 

Décision

Des scénarios  noirs, gris ou roses

Stratégies de gouvernance à court  terme
 et à long terme

Un méta-outil devrait utiliser de nouvelles façons de penser et d’agir en fonction de la société postindustrielle qui s’annonce :

  • Une démarche en rupture
    Dans un monde où le chaos s’installe parce qu’il y a de moins en moins de points de repère bien identifiés, l’analyse des objectifs doit d’abord tenir compte du fait que nous vivons dans une société en rupture (voir « La rupture »).
  • Une vision globale
    On ne peut apprivoiser des situations qui se mondialisent par l’étude des phénomènes locaux pris un à un. On devrait au préalable adopter une vision mondiale avant d’agir au niveau local, c’est le concept récent du glocal (global+local).
  • Les trois dimensions
    Analyse de la situation selon ses dimensions à la fois technologiques, économiques et sociétales.
  • La schématisation
    La schématique est un outil de traitement relationnel des données et des faits dans un espace mental organisant l’espace-temps par une recherche de la forme et de l’ordre. Elle permet de mieux observer la dynamique des tendances en présence.
  • Un réseau de type constellation
    Un système d’échanges utilisant une stratégie montante (bottom-up) permettant à tous les participants de s’exprimer.
  • Les consensus
    On valide la démarche par la recherche de consensus avec les participants ; en fait, ces consensus deviennent la valeur ajoutée du processus.
  • Les scénarios
    Un scénario se construit à partir des hypothèses retenues par le groupe ; consensus qui peuvent s’articuler autour de scénarios multiples. Les scénarios choisis deviennent ensuite des stratégies, c’est-à-dire des prises de décision.

Ces outils deviennent accessibles maintenant parce qu’Internet 2 permet d’intégrer le social networking, le concept mapping, le mashup, le crowdsourcing, le data and text mining et certains outils linguistiques et schématiques.

Stratégies pour le développement

Le document « Scenarios for the Future of Technology and International Development » vient de paraître. Il est l'oeuvre de la Fondation Rockfeller et du Global Business Network (www.gbn.com). On y apprends qu'il faut :

• Utiliser la technique des scénarios.
• Ceux-ci doivent offrir toutes les possibilités, c-à-d les bonnes et les mauvaises.
• Ces scénarios ne doivent pas être des prédictions mais des hypothèses qui permettent d'imaginer les conséquences des stratégies choisies.
• Les technologies sont un point focal important à cause de leur rôle de transformation autant économique que sociétal.
• Cependant il faut les replacer dans leur contexte sociétal et économique.
• Par technologies on entend tous les mécanismes et les éléments prédominants qui influencent l'évolution de notre société et non pas seulement les réseaux électroniques.

Publier un nouveau commentaire

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

More information about formatting options