Ce qui nous gouverne


Depuis plusieurs milliers d’années, toutes les sociétés ont progressé de crise en crise, créant au fur et à mesure de nouveaux mécanismes d’adaptation. La société s’adapte aux changements à partir des informations que lui fournit le milieu.

L'information précède tout.

Le processus de communication qui la gouverne consiste à préciser et à transformer l’environnement au moyen de messages que se partagent les partenaires qui l’habitent. Ce dispositif informationnel fonctionne comme suit ( Postindustriel 8):

  • Des informations deviennent connaissances parce que les technologies de communication utilisées leur donnent un sens par rapport à un espace-temps donné (à Québec en 1608 ou en 2008 par exemple).
  • Lorsque les informations acquièrent un sens, elles deviennent des connaissances capables de générer des opinions parmi les citoyens de cette société.
  • Puis, l’opinion modifie la culture qui est une manière d’appréhender la réalité, c’est-à-dire l’espace-temps habité, et d’exprimer le changement souhaité.

La culture est la façon dont un groupe d’êtres humains symbolise son environnement et utilise ces symboles pour s’adapter aux nouvelles situations. C’est le canal par lequel les acteurs d’un groupe se comprennent et agissent. Ce n’est pas la « culture » des concerts ou des musées dont il est question mais de la culture au sens d’art de vivre collectif.

L’être humain est habité du dedans par la culture élaborée par son groupe ; durant l'histoire il a toujours vécu dans une société dirigée par l’opinion des autres. Il est embarqué dans une aventure collective parce qu’il est informé par son milieu, et qu’à son tour, il informe celui-ci de ses besoins Postindustriel 12).

L’histoire nous apprend donc que la culture des hommes se transforme principalement par l’apport de nouvelles connaissances qui, en modifiant les opinions et les comportements des acteurs, provoquent des changements dans leur société. On peut traduire ce processus par cette équation (équation utilisée pour les schémas   1 2 et  3)

 

Démocratie et            Connaissances x Communication

développement :     ------------------------------------------  = Opinion

durable                               Espace/Temps donnés


L’histoire ne se déroule pas linéairement mais plutôt par bonds. À chaque bond, l’augmentation des informations impose la création de nouveaux outils médiatiques. Ceux-ci deviennent à la fois le reflet et le multiplicateur de la société d’alors : par exemple l’imprimerie, la télévision et l’Internet. L'aventure humaine fut possible grâce à ces technologies qui permirent un meilleur contrôle, un cumul du savoir et un élargissement des choix.

Les cinq crises

Actuellement, cinq crises qui s’influencent les unes les autres se développent. Ces crises interpellent non seulement les sociétés dans leur ensemble mais aussi chaque citoyen de la planète :

  1. La crise économique made in USA : la financiarisation de l’économie a fait déraper celle-ci.
  2. La crise énergétique : la flambée du prix de l’essence entraîne d’autres flambées.
  3. La crise écologique (climatique ou environnementale) : le réchauffement planétaire.
  4. La crise géopolitique : les États-Unis qui semblaient être LA solution, il y a à peine dix ans, sont maintenant devenus LE problème. En réaction, la planète réenligne ses forces autour d’une approche tripolaire : États-Unis, Union européenne et Chine.
  5. La crise générationnelle : les conflits latents entre les boomers habitués à décider seuls et les jeunes qui exigent d’être respectés, c’est-à-dire d’être consultés.

Ce n’est pas telle ou telle crise qui est inquiétante mais la dangereuse combinaison de la crise climatique qui est liée à la demande énergétique, elle-même liée au Moyen-Orient, liée à une récession économique qui rôde, etc. Mais ces crises que nous commençons à vivre sont aussi une occasion unique de changer nos modes de vie et notre modèle de société.

L'enjeu : se donner des outils pour penser le multiple.

À quoi ressemblera notre nouveau monde ?

Voici une vue d’ensemble des trois grands changements que notre société a vécu durant les derniers 500 ans. C’est une vision composite, car elle est créée grâce à l’apport de plusieurs auteurs. Elle offre des pistes de réflexion concernant l’évolution probable de notre nouveau monde.

Postindustriel 1 :

Postindustriel 2 :

Postindustriel 3 :

  

Dans les tableaux, les emprunts aux auteurs sont présentés dans le chapitre 5.

Voir aussi les trois tableaux synthèses des événements et des auteurs qui ont influencé la rédaction de ce texte.

 


Les étapes de la mondialisation

L'Occident a connu quatre étapes de mondialisation :

• La romanisation du pourtour de la Méditerranée par Rome (de la seconde moitié du IIe siècle avant J.-C. à l'an 395 après J.-C. ).

• L'occidentalisation de l'espace atlantique par les empires espagnols et portugais (au XVIe siècle).

• L'européanisation par l'Angleterre et la France (au XIXe siècle).

• L'américanisation (depuis à peu près 1980).

... et maintenant, avec Internet (depuis 2000-2002) ?

Publier un nouveau commentaire

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

More information about formatting options